L'ASPECT GRAMMATICAL AU PRESENT

 

 

 

         1.- Aspect grammatical 1 : l’Aspect duratif.

 

 

Il s'exprime au moyen de périphrases aspectuelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            a) Être en train de + inf. exprime l'action dans son développement (sa réalisation), l'évolution d'un état ou la durée d'un état.

 

Ex.:

  • Il est en train de travailler.

 

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            b) Être en voie de + inf. exprime la modi­fication de l'ac­tion dans un sens déterminé.

 

Ex. :

  • La plaie est en voie de cicatriser.

 

c) Être après à + inf.; Appartient à un niveau de langue familière, vieilli.

 

Ex. :

  • Il est après à batir sa maison.

 

            d) Être après + inf.; On retrouve l'emploi de cette pé­riphrases dans le Berry, en Franhe-Comté et dans la région franco-provençale.

 

Ex. :

  • Je sais que vous n'aimez pas les enfants malpropres et que vous êtes toujours après laver et peigner Jeannie. (Sand, Fr. Le Champi).

 

e) être à + inf. On l'utilise dans un ni­veau de langue populaire.

 

Ex. :

  • Elle avait vu un mouton déjà mort, et deux ours qui étaient après le manger. (L.Hémon).

 

 

           

 

         2.- Aspect Grammatical 2.

                       

                   2.A.- Aspect Inchoatif.

 

            L'aspect inchoatif ou ingressif exprime le début de l'action, qui coïncide avec le M.P..

 

Ex. :

  • Il commence à pleuvoir.

 

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Il s'exprime au moyen du Semi auxiliaire d'aspect inchoatif.

 

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ex.:

  • Non, mais, regarde-le: maintenant il se met à pleurer!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.- commencer de + inf est plus fréquent en langue é­crite: l'oreille décide.

 

Ex. :

  • Coffin commença de grimper. (A.Fournier, Le grand Meaulnes).
  • L'arbuste cessa de croître et commença de préparer une fleur (St.Exupery. Petit Prince).

 

.- commencer par + inf n'exprime pas l'aspect inchoa­tif mais la manière dont débute l'action.

 

Ex. :

  • Le professeur commença par rappeler (en rap­pelant) ce qu'il avait expliqué la veille.

 

 

à L'aspect inchoatif peut aussi être exprimer:

 

            a) par la forme réfléchie.

Ex.:

  • Le roi se meurt[1] (Ionesco) (No sería un dura­tivo)

 

b) par la forme réfléchie + un préfixe.

Ex. :

  • s'endormir.

 

 

 

 

 

                   2. B. Aspect Progressif

 

 

            L'aspect progressif exprime que l'action gagne ou perd en intensité au fur et à mesure que le temps pas­se (s'écoule).

 

            Il s'exprime au moyen:

 

            1) du présent de l'indicatif avec des adverbes, ou équivalents, d'aspect progressif comme: peu à peu, de plus en plus, de moins en moins, progressivement, l'un après l'autre, etc.  (esp.: ir + gerundio)

 

Ex. :

  • Les arbres s'effeuillent peu à peu.
  • Les invités arrivaient l'un après l'au­tre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            2) du Semi auxiliaire d'aspect progressif.

 

           

 

Aspect Progressif  à  (s'en) aller + Participe Présent

 

 

 

 

 

 

Il s'agit d'une construction qui est considérée ar­chaï­que et peu usuelle, qu'on retrouve donc dans des niveaux de langue littéraire ou très familière.

 

Ex. :

  • Cet homme s'en va mourant.(A.C.)
  • Le mal va croissant. (A.C.)
  • Le canal allait se perdant. (Gide)  
  • "Sa voix grave et un peu cadencée allait roulant dans le silence des déserts"(Chateaubriand, Atala).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

         2. C.- L'aspect continu

 

 

            L'action exprimée par le verbe est commencé dans le passé et continue au Moment de la Parole.

 

 

            Il s'exprime au moyen:

 

            1) du Présent de l'indicatif avec des adverbes d'aspect continu comme toujours et encore.

 

Ex. :

  • Il pleut toujours.
  • Eh bien, petite, est-on toujours fâchée?
  • Il s'est enfui; il court encore.
  • Vous êtes encore là?
  • Il dort toujours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            2) du Semi Auxiliaire d'aspect continu.

 

 

S. Aux. Asp. Cont.  à  continuer à/de + Infinitif

 

 

Ex. :

  • Elle continue d'exister.
  • Le problème de l'âme des bêtes continue d'être discuté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            3) du présent de l'indicatif accompagné d'un S.P. (C. Circ. de temps) qui précise depuis quand dure l'action verbale.

 

Ex. :

  • Il fait beau depuis trois jours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres exemples:

  • Il dort depuis hier soir.
  • Voilà plus de 30 ans que je suis dans le désert à gémir.
  • Elle joue la comédie depuis bien longtemps.
  • Il est en forme ces jours-ci.

 

4) en être encore à + infinitif

 

Ex. :

  • Sous quelle étoile suis-je né? j'en suis encore à me le demander. (M. Polnareff).

 

 

         2. D. L'aspect conclusif

 

Cet aspect exprime la fin de l'action soit (a) au Mo­ment de la Parole, soit (b) au présent du locuteur.

 

Ex. :

  • J'arrête de travailler en ce moment. (a)
  • Elle finit de décorer son apparte­ment. (b)
  • Son influence cesse de se faire sen­tir (attention passive).

 

            Il s'exprime au moyen du Semi Auxiliaire d'aspect conclusif.        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                    

Ex. :

  • J'arrête de travailler.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         3) L'aspect grammatical 3

 

                   3.A.- L'aspect Itératif

 

            Cet aspect exprime la répétition de l'action (2 fois).

 

            Il s'exprime au moyen:

           

1)      du Semi Auxiliaire d'Aspect Itératif.

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ex. :

  • Je n'ai pas envie de recommencer à discuter comme tout à l'heure. (Vian).
  • Le vent recommence à souffler.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            2) du préfixe re-

 

Ex. :

  • Il relit la lettre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            3) d'adverbes: de nouveau.

 

Ex. :

  • Il est de nouveau malade

 

 

                   3. B.- L'aspect fréquentatif

 

            Cet aspect exprime une action fréquente.

 

Ex. :

  • L'autobus passe toutes les 5 minutes / fréquemment.

 

            Il s'exprime au moyen d'adverbes ou d'équiva­lents d'aspect fréquentatif comme fréquemment.

 

 

 

1.- No se puede reagrupar 3B y 3C ?

 

 

 

                   3. C.- L'aspect habituel

 

                        Cet aspect exprime une action habituelle (très fréquente).

 

            a) Il s'exprime avec le Présent de l'Indicatif accompagné d'adverbes aspectuels comme: d'habitude, souvent, ou un S.N.: tous les jours, etc.

 

Ex. :

  • D'habitude je me lève à 8 heures.
  • Il me téléphone souvent (¿fréquetatif?)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                 

 

D'autre exemple:

  • Quel que soit le temps, quelle que soit la saison, tous les jours il gravit cette colli­ne.

 

 

b) Il s'exprime aussi avec la périphrase: être toujours à + Infinitif.

 

            Ex. :

  • Elle est toujours à se plaindre.
  • Il est toujours à le taquiner.

           



[1] P. Robert. Se mourir = être sur le point de, donc futur proche: Madame se meurt, Madame est morte (Bossuet)